Marie la viergeGalerie

  • 29 mars 2014
  • « NOIR » de Marie La Vierge & « NUANCES » de Christine Brault
  • « ET LA LUMIÈRE (NE) FUT (PAS) » à la Galerie RATS9, Édifice Belgo, Montréal

« NOIR  est une performance synesthésique qui a comme point de départ le sentiment interne de l’absence de lumière, la non-couleur noire. Une non-couleur rayonnant du dedans, émanant de la chair psychique, d’un lieu qui se cache à nous et en nous. Un état d’Être conscient/inconscient traduit en mouvements, en sons, en odeurs, en goûts, en mots, en images et en symboles (composés avec un alphabet créé par l’artiste américaine Sarah Renshaw). La traduction de cet état, de strates en strates de signifiants, en épuisera le sens, le creusera encore plus loin. NOIR est l’accouchement de mon ombre. NOIR s’adresse à l’intuition et aux profondeurs abyssales de votre moi.

NOIR était suivie de celle de Christine Brault, « Nuances », qui, poursuivant dans mes traces, jetait de la lumière dans ma noirceur.

Crédit photos : Miki Gingras et Lyne Corriveau
Conception, création et performance : Marie La Vierge
Vidéo : Marcus Capricious
Montage sonore et régie : Simon Labonté
Maquillage : Camille Strand et Maude Poe Aria Felx
Assistance : Mélanie Leblanc et Lyne Corriveau
Symboles : Sarah Renshaw

TRADUCTION SYNESTHÉSIQUE :

  • Le SON noir était une sorte de bruit sourd qui représentait un silence bruyant.
  • L’ODEUR noire était une combinaison de soufre (allumettes), de chair brûlée et de cendre.
  • Le GOÛT de noir était une salade de haricots noirs.
  • Les IMAGES noires étaient la combinaison des mouvements que je réalisais, de la représentation de mon ombre par un sarcophage en néoprène, d’ossements d’animaux répandus dans la cendre, d’un crâne d’agneau suspendu, d’un crâne de chevreuil dans un aquarium, les symboles sur mon corps, les rideaux noirs recouvrant tous les murs de la galerie, et la cendre au sol.
  • Les SYMBOLES étaient les marques sur mon corps, des lignes sinueuses qui étaient en fait des mots écrits avec l’alphabet graphique créé par l’artiste Sarah Renshaw. Les symboles étaient l’image de ces mots. Donc, à la fois mots, images et symboles.
  • Les MOTS étaient ceux-ci, communiqués sur des feuillets distribués au public :
    Noir est l’utérus. Noir est l’univers. Noir est l’inconscient. Noir est le dedans. Noir est l’invisible. Noire est la profondeur. Noir est l’infini. Noir est l’interstice. Noir est l’ailleurs. Noire est la matière noire. Noir est le vide. Noire est l’absence. Noir est le néant. Noire est l’origine. Noire est la vie-mort-vie. Noire est la cécité. Noir est l’oubli. Noir est le secret. Noir est le refus. Noire est l’ombre. Noir est l’inconnu. Noir est le trou noir. Noir est le glissement. Noir est le noyau. Noir est le passé.

 

INTENTION
NoirJe ressens le noir comme un rayonnement intérieur. De mes tripes à ma peau, elle est dans mes yeux et mon regard, dans mes fissures et mes replis, dans mes gestes et ma salive. Elle est ma substance, ma chair, mon énergie. Je la goûte. Parfois, cette impression est si forte que je la vois : une sorte de voile qui m’enduit dedans comme dehors. Une noirceur dans lequel je baigne et que j’irradie. Le noir n’a rien de négatif pour moi. Il est intra-utérin. Il est l’infini. Il est le vide. Il est tout ce qui m’échappe.

En plus d’en avoir un sentiment intrinsèque et indéfinissable, j’associe également cette non-couleur à l’ombre, à l’univers, au trou, à ce qui se cache à notre conscience. Elle est aussi politique pour moi : la couleur du refus. Du refus de participer et de consentir à ce qui est pré-établi et tente de s’imposer à moi – en tant qu’humaine et en tant que femme – en endormant mon jugement. Il est le refus du convenu. Le drapeau anarchiste est noir.

Le noir est donc politique, métaphysique, astrophysique, atomique, spirituel et proprioceptif. En physique, le noir est défini comme une absence de lumière.

La performance NOIR  souhaite communiquer aux spectateurs ce sentiment protéiforme en en explorant les corrélations et les paradoxes, tout en proposant à leur cinq sens l’expérience de sa multidimensionnalité. NOIR est immersive. Un enduit. Un état.